Analyse des résultats

Après avoir réalisé chacune de nos expériences, nous avons analysé l'élasticité qui caractérisait chacun de nos chewing-gums. En effet, nous voulions comparer l'élasticté de chaque chewing-gum, ayant pourtant chacun une recette différente.                                                                                                                                                                                                   C'est pourquoi nous avons dressé des graphiques caractérisant l'élasticité de nos cinq chewing-gums, tout en faisant apparaître l'équation de la droite pour chaque courbe. 

 

Courbe du chewing-gum n°1


courbe-du-chewing-gum-1.png

Courbe du chewing-gum n°2

courbe-du-chewing-gum-2.png

Courbe du chewing-gum n°3

courbe-du-chewing-gum-3.png

Courbe du chewing-gum n°4

courbe-du-chewing-gum-4-1.png

Courbe du chewing-gum n°5

courbe-du-chewing-gum-5.png

Observations

On observe que toutes les courbes sont des droites passant par l'origine, ce qui implique un rapport de proportionnalité entre la force et la longueur d'allongement quel que soit le chewing-gum. Concrètement, en prenant une masse deux fois plus lourde, le chewing-gum s'allonge deux fois plus. La longueur d'allongement est proportionnelle à la force. 

 

graphique-comparatif-des-courbes.png

 

 

Nous avons comparé les différentes courbes obtenues sous forme d'un seul graphique. On ne peut distinguer effectivement que trois courbes distinctes, ce qui signifie que trois courbes sont confondues. Ces courbes ont presque le même coefficient directeur ; il s'agit des chewing-gums 1, 2 et 3. Or, ce sont ces chewing-gums qui possèdent la même quantité de gluten de blé, soit 35g.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×